Kegaska
La Romaine
Chevery
Harrington Harbour
Tête-à-la-Baleine
Mutton Bay
La Tabatière
Pakua Shipi
Saint-Augustin
Vieux Fort
Rivière-Saint-Paul
Middle Bay
Brador
Lourdes de Blanc Sablon
Blanc Sablon
Les espèces sauvages
Végétation
Poissons
Oiseaux de mer
Mammifères terrestres
Mammifères marins
Par voiture et traversier
Par avion
Par motoneige
Kayak
Randonnée
Camping sauvage
Cueillir de fruits sauvages
Excursions en bateau
Observation de baleines
Pêche et chasse
Observation d'icebergs
Observation d'oiseaux
Véhicules tout terrain
Motoneige
Raquette et ski de fond
Pêche sur glace
Festivals d’hiver
Portrait de la région
Nos Villages
Histoire
Culture et patrimoine
Informations pratiques
Foire aux Questions
Témoignages
Musées
Boutiques
Événements
Hébergement
Pourvoiries
Restaurants
Suggestions de circuits
Forfaits sur mesure
  Accueil   English
Nous joindre
Actualités
À propos de nous
Livre des visiteurs
Vidéo
Savez-vous?
Le premier postier de la Basse-Côte-Nord qui livrait le courrier par traîneau à chiens aux villages isolés s’appelle Jos Hébert.
Découvrez la région > Nos Villages > La Tabatière Print this page
La Tabatière

Retour à la carte

POPULATION: 499
CE QU'IL FAUT SAVOIR

S’étendant sur plusieurs kilomètres le long de la côte, la communauté moderne de La Tabatière est composée de trois hameaux : Vieux-Poste, Baie-Rouge et La Tabatière. Le hameau de La Tabatière était connu comme la meilleure station de pêche de loup marin de la Basse-Côte-Nord depuis le XVIIIe siècle. Des concessionnaires français ayant obtenu les droits de pêche et de propriété y dirigent une industrie de pêche au loup marin. Ils font aussi le commerce de la plume d’eider ramassée dans les nids de canards. L’appellation Tabatière vient du mot amérindien tabaquen, qui signifie sorcier. Les Innus qui commerçaient avec les colons de La Tabatière consultaient habituellement un sorcier-voyant avant de partir pour une expédition de chasse.

Bateaux durant l'hiver
Bateaux durant l'hiver

Le poste de traite français tombe aux mains des Britanniques dans les années 1760. Quelques années plus tard, une entreprise de la ville de Québec s’en porte acquéreur. En 1820, l’entreprise en faillite est achetée par Samuel Robertson, un ancien employé, originaire d’Écosse, qui produit de l’huile de loup marin. Pendant le XIXe siècle, des pêcheurs jersiais, canadiens-français et terre-neuviens arrivent dans les hameaux qui forment aujourd’hui La Tabatière. La grande usine de la communauté où on produit de l’huile de loup marin et de poisson est réduite en cendres aux environs de 1930; on la remplace par une usine de transformation du poisson. Cette dernière est aujourd’hui la plus importante de la Côte; on y traite le crabe, le pétoncle et la crevette.

Grande Chaise
Grande Chaise

À VOIR

  • Fonderie Robertson de loup marin : Les visiteurs peuvent voir les pots de la fonderie servant à transformer la graisse de loup marin en huile à Spar Point, une partie de l’héritage de la célèbre entreprise de pêche au loup marin de la famille Robertson.
  • Le cimetière de la famille Robertson : Le colon Samuel Roberston a été inhumé dans ce cimetière près de la ville.
  • L’usine de transformation du poisson : La rue principale du village vous mènera, passé le quai public et l’usine de transformation du poisson, à des étangs excellents pour la natation.
  • Îles avoisinantes : Vous pouvez louer les services d’un propriétaire de bateau local pour vous rendre jusqu’aux Îles avoisinantes. La grosse île Mécatina, également appelée Grosse Île, était autrefois l’endroit où plusieurs familles de pêcheurs résidaient pendant la haute saison de la pêche; elle est située à 6 kilomètres (4 milles) à l’est de La Tabatière.
  • Refuge d’oiseaux migrateurs de Gros Mécatina :  À l’est de la communauté de La Tabatière, le Refuge d’oiseaux migrateurs de Gros Mécatina couvre trois îles – l’île Plate, l’île aux Marmettes et l’île aux Trois Collines. Ici, le macareux moine, le petit pingouin, le guillemot noir, le goéland à manteau noir, le goéland argenté et diverses espèces de sternes forment de petites colonies. Le long de ces îles, le bleuet et la chicouté poussent sur les sommets des collines en abondance.
QUOI FAIRE

EN ÉTÉ : Randonnée et marche, observation d’oiseaux marins, de baleines et d’icebergs, excursions en bateau, kayak de mer, cueillette des baies sauvages, pêche au saumon camping sauvage, véhicule tout terrain.

  • Visite guidée : Smitty’s Cab, service local de taxi et d’excursions, peut vous prendre pour une visite guidée de La Tabatière et de la pittoresque communauté de Mutton Bay tout près.
Trappe de Hommard
Trappe de Hommard
  • Promenade dans le sentier Priest’s Hill : Prenez la promenade de bois et montez jusqu’à Priest’s Hill à côté de l’école : une vue à vous couper le souffle sur le port et les îles avoisinantes vaut le détour. Continuez encore 3 kilomètres (2 milles) jusqu’à une suite de plages qu’on appelle « les sables ».
  • Le Parc Point aux Neiges : Ce parc local se trouve sur le parcours d’un chemin de gravier aux abords du village. Une plate-forme avec panneaux explicatifs et même un télescope vous permet d’observer la faune marine et les oiseaux et ça vaut le coup d’œil !

EN HIVER : Motoneige, pêche de glace, raquettes, ski de fond, carnavals d’hiver, tournois de hockey.

OÙ RESTER
  • Auberge La Tabatière
    La Tabatière (QC)
    G0G 1T0
    Tel : (418) 773-2596
    Fax : (418) 773-2377
RESTAURANTS
  1. Debarcadère Inc./The Stage
    La Tabatière (QC)
    G0G 1T0
    Tel : (418) 773-2592
    Fax : (418) 773-2592
    shannon@globetrotter.net
BOUTIQUES D'ARTISANAT
  • Boutique de cadeaux Wishing Well
AUTRES SERVICES
  • Magasin Realm
    La Tabatière (QC)
    G0G 1T0
    Tél: (418) 773-2640
    Fax: (418) 773-2604
    realmoffice@xplornet.com
  • Smitty’s Cab
    La Tabatière (QC)
    G0G 1T0
    Tel: (418) 773-2377
CIRCUITS SUGGÉRÉS

La grande séduction, Route du navigateur et Route Blanche

Envoyer à un ami - Nos partenaires et liens utiles - Crédits - Carte du Site Web
Copyright © 2007 Tourisme Basse-Côte-Nord. Tous droits réservés.